Communiqué aux IGT membres de l’ONIGT

Convention cadre de partenariat relative aux services de la certification électronique via la solution Barid eSign

Chères consœurs, chers confrères,

Dans le cadre du plan d’action de l’ONIGT 2017-2020 visant à développer les valeurs de qualité et la performance de la profession et à mieux répondre aux objectifs stratégiques de lutte contre l’exercice illégal au sein de notre secteur ;

Et afin que la profession contribue à l’accélération de la transformation numérique du Maroc répondant ainsi aux objectifs du Plan Maroc Digital ;

Le Groupe Barid Al-Maghrib, en sa qualité d’autorité de certification électronique agréée par l’Etat, et l’Ordre National des Ingénieurs Géomètres-Topographes (ONIGT) ont signé, mardi 10 juillet à Rabat, une convention de partenariat relative aux services de la certification électronique via la solution Barid eSign.

Ce partenariat fixe les modalités et les conditions selon lesquelles le Groupe Barid Al-Maghrib va fournir des services de certification électronique aux IGTs du secteur privé.

Les services Barid eSign vont permettre aux IGT du secteur privé l’accès à un ensemble de services notamment la soumission électronique aux appels d’offres, ainsi que l’utilisation de moyens technologiques sûrs pour s’authentifier et signer des actes électroniques, via des certificats assurant le rôle de l’identité numérique de leur porteur.

Selon la convention de partenariat signée entre Barid Al-Maghrib et l'ONIGT, le prix a été fixé à 1250,00 DH HT pour un certificat classe III valable deux ans. Pour plus de détails sur les modalités d’acquisition des certificats Barid eSign, vous trouverez en pièce jointe le document détaillant la procédure.

Pour toute difficulté dans l’octroi des certificats Barid eSign, j’invite toutes les consœurs et tous les confrères à saisir le secrétariat du Conseil National par email à l’adresse : onigt@yahoo.fr.

Veuillez agréer, chères consœurs, chers confrères, mes salutations les meilleures.

Fait à Rabat, le 27 juillet 2018

Le Président du Conseil National

Khalid YOUSFI

 

Colloque régional sous le thème :« La Région de l’Oriental à l’heure du développement territorial inclusif et intégré »

Autour de la thématique : « L’Oriental à l’heure du développement territorial inclusif et intégré, Rôle des cadres supérieurs dans les politiques et programmes agricoles, forestiers et de développement rural », le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, organise le 26 juillet 2019, à l’Agropole de Berkane, un important colloque régional focalisé sur des sujets d’actualité en lien avec les enjeux du développement et le rôle majeur de l’élément humain comme levier fort dans la dynamique que vivent, de nos jours, nos régions et nos territoires.

Des décideurs, des responsables nationaux et régionaux ainsi que d’éminents cadres-ingénieurs, des experts et professeurs-chercheurs vont s’arrêter, tout au long d’une journée, à travers deux séances de présentation, sur trois axes, à savoir :

  • rôle des cadres supérieurs : ingénieurs et médecins vétérinaires. L’agriculture, secteur d’avenir, d’emploi des cadres et de développement social et économique de la région
  • retour d’expérience de la Région de l’Oriental. Problématiques de développement agricole et rural de la Région

Ont ainsi été appréhendées dans ce cadre, outre la Régionalisation avancée, enjeux et défis d’intégration, les rôles du médecin vétérinaire, de l’IGT et de l’ingénieur agronome dans le développement socio économique,

Faut-il noter dans ce cadre, que le Président du Conseil National de l’ONIGT, sollicité pour faire une intervention, est revenu sur le rôle de l’ingénieur géomètre topographe comme acteur incontournable dans le processus de développement socio-économique et sa contribution notoire à l’assainissement du foncier considéré comme facteur de développement stratégique et levier fondamental pour le développement durable dans toutes ses dimensions.

Par ailleurs, ont été approfondies lors de la deuxième séance, les questions portant sur :

  • Le foncier rural, agricole, forestier dans la région de l’Oriental,
  • La santé animale, enjeux et défis dans la région de l’Oriental,
  • Les transformations et modernisation du conseil agricole : cas de la région de l’Oriental,
  • ainsi que la formation agricole, un écosystème au cœur des transitions d’avenir : La Cité Régionale des Compétences et Métiers (CRCM) de Berkane.
  • Une troisième séance sous forme de tables rondes, organisées en parallèle, a été l’occasion d’un regard croisé des cadres par métier et domaine qui se sont interrogés quant à leur place au sein du dispositif de développement agricole et rural dans la région, les contraintes et difficultés dans l’exercice des métiers, que faire pour mobiliser et valoriser les compétences, les mesures à mettre en place pour capitaliser sur les expériences, notamment.

Dans ce cadre, ce sont deux expériences qui ont été au cœur des échanges et du partage, celle de l’ingénieur agronome toutes spécialités et celle de l’ingénieur géomètre topographe et qui ont été mises à contribution, à travers un échange fécond, pour enrichir le débat autour du processus de développement socio-économique, son intensité et ses retombées en termes de création d’emplois et de richesses ainsi que de garanties de meilleures conditions de vie et d’existence à la faveur des populations de l’espace agricole et rural.

Réunion DGCL-ONIGT: Les jalons d’un partenariat fructueux

Le Président du Conseil National de l’ONIGT a été reçu le 05 juillet 2019 par le Directeur Général des Collectivités Locales (DGCL) avec qui il a tenu une réunion de travail portant sur les opportunités de coopération et la stratégie à mettre en place pour promouvoir une nouvelle dynamique, en consolider les bases et ouvrir de nouvelles perspectives pour un partenariat fécond.

Saisissant cette occasion, le Président du Conseil National a d’abord fait une présentation exhaustive de la profession, son développement et le rôle structurant de l’ingénieur géomètre topographe dans l’assainissement et la valorisation du foncier.

Dans ce cadre, le Président a donné un aperçu exhaustif concernant les réalisations accomplies dans le cadre du plan d’action au titre du mandat 2016-2020 et les étapes que la profession a franchie s’agissant de l’adoption de la plate forme de gestion du contrat électronique avec code QR, de l’entrée en vigueur du Code des Devoirs Professionnels et des normes techniques de l’ONIGT. A cet égard, il s’est longuement attardé sur l’adoption du contrat électronique avec Code QR et sur les garanties qu’il assure en termes de professionnalisation et de valorisation de la profession d’IGT et sa protection à travers la lutte contre l’exercice illégal de celle-ci, lutte contre la concurrence déloyale, … De même qu’il est revenu sur le processus de normalisation, sur le chantier de digitalisation et sur les partenariats engageant aujourd’hui l’ONIGT avec ses partenaires institutionnels, notamment l’ANCFCC, le Ministère de l’Agriculture et celui de l’Habitat.

D’intenses échanges ont été au centre de cette réunion entre les deux parties qui ont convenu de fédérer leurs efforts autour de deux axes, à savoir :

  • La régularisation du foncier appartenant aux collectivités locales qu’il s’agisse du domaine public ou privé municipal ;
  • Anticipation sur les zones à urbaniser à travers la mise en place d’une base de données spatiale d’aide à la décision.

Dans ce cadre, l’intervention de l’ONIGT se décline en termes d’alimentation des couches d’information de base :

  • Foncier (couches cadastrales, mappes, plans, certificat, …) ;
  • Urbanisme (Plan d’aménagement,…etc.) ;
  • Autre couches à numériser et à intégrer.

A l’effet de donner un sens concret à la dynamique de coopération entre les deux parties, celles-ci ont convenus de travailler sur un projet de circulaire conjointe entre les ministères de l’Intérieur et de l’Habitat concernant l’adoption du contrat électronique avec code QR et les normes techniques de l’ONIGT.

Par ailleurs, une Commission sera mise en place au niveau de l’ONIGT à charge pour celle-ci d’assurer le suivi et de faire des propositions concernant les approches à promouvoir et les outils à déployer.

Réunion Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture/Président du CN: Le partenariat au centre d’intérêt

Le Président du Conseil National de l’ONIGT a été reçu lundi 1er juillet 2019, au Siège du Ministère de l’agriculture, par le Secrétaire Général dudit Département avec lequel il a tenu une réunion de travail portant sur le partenariat liant les deux parties et sur les moyens à déployer pour sa rénovation compte tenu de l’évolution que vit notre pays et des profondes mutations qui caractérisent le contexte actuel.

Dans ce cadre d’ailleurs, le Secrétaire Général du ministère et le Président du CN, ont eu d’intenses échanges autour notamment, de questions d’actualité en lien avec le rôle de l’ONIGT et de la profession pour la valorisation du foncier conformément aux Hautes Orientations Royales visant la mobilisation d’un million d’hectares supplémentaires des terres agricoles appartenant aux collectivités ethniques pour la réalisation de projets d’investissement agricoles.

Les deux parties se sont par ailleurs, attardées sur la dynamique que ce processus connait et sur les actions menées par l’ONIGT afin de mobiliser les IGT autour de ce projet structurant aux retombées fort positives aussi bien sur les conditions de vie et d’existence des populations rurales ciblées, que sur la mise en valeur de l’agriculture et la valorisation de l’espace rural, ainsi que sur le développement et la promotion de la profession d’IGT.

D’autres questions ont été également discutées concernant la qualité du partenariat institutionnel avec l’ANCFCC, à la lumière des avancées des chantiers conjoints ANCFCC-ONIGT concernant outre, la dématérialisation, la digitalisation et le développement d’une offre adaptée en termes de célérité et de qualité des prestations à la faveur des citoyens, la normalisation ainsi que l’adoption des nouvelles technologies avancées à la faveur de politiques foncières efficaces.

Lors de cette réunion qui s’est déroulée dans un climat d’échange responsable, le Secrétaire Général a saisi l’occasion pour réitérer le soutien et l’appui du ministère aux actions entreprises par l’ONIGT dans le cadre du partenariat et pour concrétisation des chantiers qu’il mène à travers son plan d’action au titre de la période 2017-2020. Le Secrétaire Général a également invité le Président du CN à participer à un séminaire qui sera tenu la fin du mois de juillet et auxquels vont prendre part tous les professionnels et les acteurs intervenant dans le domaine de l’agriculture.

1ère édition des «Ateliers de l’IGT»:Fédérer autour des projets structurants de la Profession

A Rabat s’est tenue le 15 juin 2019, la première édition des Ateliers de l’IGT que l’ONIGT a organisé dans le cadre de sa stratégie de communication et de proximité, autour de thématiques majeures liées à des projets structurants à la profession.

Les travaux de la 1è édition des Ateliers de l’IGT que l’Ordre a planifié de rééditer dans d’autres villes du Royaume (Marrakech et Nador), se sont déroulés en deux temps et ont porté d’une part, sur les présentations du Code des Devoirs Professionnels, du Guide Référentiel des Honoraires ainsi que sur le Contrat Electronique avec Code QR. Quant à la seconde session plénière, elle a porté quant à elle sur les Normes de l’ANCFCC et sur les nouvelles Normes techniques de l’ONIGT.

Quelques 15O IGT, représentant les secteurs privé et public, étaient au rendez-vous lors de cette rencontre qui a constitué, à tous points de vue, un moment fort en termes d’échanges intenses et de partage entre les IGT et ce, à un moment où la profession d’IGT traverse une phase décisive de son existence compte tenu des évolutions qu’elle connait et également, des adaptations-réadaptations dont elle est contrainte d’en tenir compte et d’en épouser la dynamique.

Donnant le coup d’envoi aux travaux de ces Ateliers, le Président du Conseil National de l’ONIGT a saisi cette occasion pour saluer les IGT pour leur contribution aux travaux des commissions et pour leur implication dans les chantiers du Plan d’Action et dont le mérite est qu’ils ont réussi à consolider le positionnement de l’Ordre en tant que force de proposition et levier incontournable dans le développement de l’économie et de la société.

Dans ce cadre, le Président a donné un aperçu exhaustif sur les avancées et réalisations du Plan d’Action de l’Ordre au titre de la période 2017-2020, de même qu’il est revenu sur les axes du programme d’action, sur les travaux de commissions, sur le partenariat, particulièrement le partenariat ANCFCC-ONIGT, ainsi que sur la pédagogie qui sous-tend la stratégie d’action du Conseil National dont les décisions se basent sur le respect des règles de démocratie et de transparence, a-t-il souligné. Et de poursuivre, en exprimant la volonté et l’engagement à redoubler d’efforts pour concrétiser l’ensemble des chantiers contenus dans le Plan d’Action du mandat 2016-2020.

Il est important de noter que la qualité d’organisation de ces Ateliers, ainsi que la qualité des prestations des modérateurs de sessions, des intervenants et des rapporteurs, chacun dans le domaine en lien avec les thématiques du programme des Ateliers, a permis un suivi attentif des contenus des sujets à l’ordre du jour.

Une occasion qui a permis aux IGT d’apprécier, à leur juste valeur, les efforts consentis par le Conseil National de l’Ordre et de tirer les enseignements et les conclusions du processus irréversible engagé aujourd’hui au niveau de tous les centres de décisions, aux fins d’instauration et de consolidation des règles de transparence et de bonne gouvernance, de moralisation de la vie publique et le combat qu’elle impose s’agissant de la lutte contre l’exercice illégal de la profession, contre la corruption et contre toutes les formes de déviations.

C’est dans cet esprit d’ailleurs, que la salle a interagi avec les présentations et que s’en est suivi un échange fécond, constructif et enrichissant autour des thématiques qui ont été présenté devant les IGT. Ceux-ci sont allés, faut-il le souligner, au fond des problématiques qu’ils vivent au quotidien, dans l’exercice de la profession s’agissant aussi bien de l’application des normes, la relation avec les services du Cadastre, le calcul des honoraires, l’utilisation de la plateforme du contrat électronique, …

Un débat fondamentalement positif et constructif dont les remontées seront pris avec toute l’attention requise par les Instances Ordinales afin d’en décliner les propositions soit sous forme de piste de réflexion soit de s’en servir dans le but de compléter et d’enrichir les décisions déjà prises et ainsi, répondre aux attentes des IGT.

Logement social en Afrique: L’IGT, cheville ouvrière des projets structurants

Sur invitation du Ministre de l'Aménagement du Territoire National, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville, M Abdelahad Fassi-Fihri, le Président du Conseil National de l’ONIGT a participé le 19 juin 2019, à Marrakech, aux travaux du symposium international, organisé, en marge de la 38ème Assemblée générale annuelle de Shelter Afrique, tenu sous le thème : « Mise en œuvre de cadres institutionnels et juridiques; clés de succès des programmes de logements sociaux ».

Guidée par des impératifs d’efficacité et de résultats, Shelter Afrique, institution financière de développement ayant pour mission d’œuvrer à mobiliser les ressources financières en faveur de la promotion de l’habitat en Afrique,mesure à juste titre, aussi bien l’efficience de l’expérience marocaine en matière de logement social ainsi que l’intérêt qu’elle suscite auprès des décideurs et des opérateurs de tous les pays frères d’Afrique.

Moment fort en termes d’échange et de partage autour des stratégies mises en place et autour des expériences et des expertises dans le domaine de l’habitat et du logement social en Afrique, cette rencontre a vu la participation d’un grand nombre de décideurs et d’opérateurs nationaux ainsi que de ministres africains en charge de l'habitat et du développement urbain, de chercheurs, d’experts ainsi que de divers acteurs et intervenants dans le secteur.

Un programme riche et diversifié a été au menu des travaux de cet évènement, axé sur le logement social, sur la dynamique africaine, sur les perspectives dans ce domaine et sur les opportunités de partenariat.

Et c’est dans ce cadre d’ailleurs, que le Président du Conseil National de l’ONIGT a été sollicité pour prendre part à la rencontre organisée avec les Fédérations Professionnelles et les Banques en vue d'échanger sur les opportunités de partenariat avec Shelter Afrique.

Une occasion que le Président a saisie pour saluer les avancées de l’expérience marocaine dans le domaine de l’habitat social et également le rôle des organisateurs et celui de l’Institution financière de développement, Shelter, visant la promotion du logement social à la faveur des populations démunies d’Afrique.

Le Président a également mis en exergue le rôle de l’ingénieur géomètre topographe dans la mise en place, la conduite et la concrétisation des projets structurants, notamment les programmes du logement social dont les avancées ont connu un succès notoire grâce au travail synergique et de partenariat entre l’ONIGT, les Institutionnels et les divers acteurs et intervenants.

Initiation technique au logiciel civil 3D:Le relèvement du niveau du professionnalisme des IGT au cœur de la stratégie de l’ONIGT

Plus d’une cinquantaine d’ingénieurs géomètres topographes ont participé le vendredi 28 juin 2019, à une session de formation portant sur l’initiation technique au logiciel civil 3D.

Organisée dans le cadre de la collaboration entre l’ONIGT et la société ENGIMA, leader marocain de l’expertise ingénierie et de la distribution des technologies de pointes, cette session de formation a été assurée en deux temps, le matin et l’après-midi, au siège du Conseil Régional de Rabat-Salé-Kenitra.

S’inscrivant dans le cadre du plan d’action de l’ONIGT 2017-2020, cette formation ambitionne de maintenir vivace la veille technologique liée à la profession, consolider la formation des IGT en matière des technologies de pointe et relever le niveau du professionnalisme des professionnels de l’ingénierie topographique.

Animée par un expert, consultant en géomatique et en documentation 3D et BIM et par un ingénieur, spécialiste en infrastructure, cette formation a porté sur la présentation de Map 3D et sur les principales fonctionnalités d’Autodesk civil 3D, s’agissant notamment, de la capture de la réalité, gestion des surfaces, conception géométrique, modélisation de projet 3D, Réseaux de canalisations, conception parcellaire, …

Trois grands axes ont ainsi été appréhendés dans ce cadre portant sur :

  •  les fonctionnalités de conception spécialisées à savoir:
    • Module géotechnique
    • Vehicle tracking
    • Storm and sanitary analysis
  •  les éditions dans Autodesk Civil 3D :
    • Paramétrage et standardisation des rendus
    • La génération de plans
    • Rapports et légendes
  • Workflows connectés :
    • Civil 3D et infraworks
    • Civil 3D et Navisworks
    • Collaboration : civil 3D et Bim 360.

Lors d’une rencontre au Parlement, autour de la gestion foncière et urbaine entre législation et attentes du développement global du monde rural

Le Président du CN expose la vision de la profession

Autour de la thématique sur « les systèmes de gestion foncière et urbaine entre législation et attentes du développement global du monde rural », le groupe parlementaire Istiqlalien à la Chambre des Représentants, a organisé le 27 mai 2019, à l’enceinte du Parlement, une rencontre d’étude en partenariat avec l’Alliance des Ingénieurs istiqlaliens et l’Alliance des architectes Istiqlaliens.

Convié par le Président du Groupe Istiqlalien à cette rencontre, le Président du Conseil National de l’ONIGT a saisi cette occasion pour donner un aperçu global sur la situation du foncier en milieu rural, ses caractéristiques et les contraintes dont il fait l’objet. Ces contraintes sont de deux ordres, liées à la diversité des statuts régissant le domaine foncier d’un côté et d’un autre côté, elles sont d’ordre naturel dans la mesure où ce sont 93% des terres en milieu rural qui subissent les retombées d’un climat aride ou semi-aride.

Dans ce cadre, le Président de l’ONIGT a également expliqué, qu’en plus de la multiplicité des statuts des terres et donc, la complexité des régimes juridiques qui les régissent -terres domaniales, collectives, guich, …- se posent d’autres problématiques majeures liées notamment, au défaut d’un cadre juridique et d’une réglementation claire, aux hésitations des pouvoirs publics quant à la prise des décisions et aussi à la multiplicité des acteurs et des intervenants, ce qui rend encore beaucoup plus complexes les opportunités à utiliser le foncier à des fins d’urbanisation.

Cette situation entraine dans son sillage d’autres difficultés soulevées par les systèmes fonciers et les régimes juridiques les régissant, s’agissant plus particulièrement de l’immatriculation foncière (complexité et lenteur des procédures, coût, problème du financement, …), absence d’un organe de coordination, non disponibilité de l’information, …

Parer à ces problématiques, le Président de l’ONIGT a émis plusieurs propositions-recommandations de nature à aider à faciliter une mutation structurante du foncier. A cet effet, il a appelé notamment, à une meilleure maitrise de l’assiette foncière, accélérer la généralisation de l’immatriculation foncière obligatoire, l’adoption des technologies avancées en matière d’échange d’informations entre Institutions ainsi que l’intégration du foncier non immatriculé dans le circuit économique.

Réunion entre le Secrétaire Général du ministère de l’aménagement du territoire national de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et le Président du Conseil national de l’ONIGT: La consolidation du partenariat à l’ordre du jour

Au siège du Ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, s’est tenue, le 22 mai 2019, une réunion de travail entre le Secrétaire Général dudit département, M. Abdellatif Ennahli et le Président du Conseil National de l’ONIGT, M. Khalid Yousfi.

Pages